Les passages de l’enfer et du paradis au jour du jugement

La description du paradis et de l’enfer ci-dessous, avec l’arbre maudit dont ses racines représentant les races de l’humanité pousse au fond de l’enfer, avec comme seule nourriture pour les femmes et les diables hommes, le fruit du « zaqqoum », la corruption des athées offerte aux femmes rebelles

Un fruit amer de la corruption et de la course pour le pouvoir que mangeront les corrompus, mais surtout la femme rebelle avec dans chaque branche de cet arbre des têtes de diables humains, car les diables sont les humains tout comme dans l’univers des djinn ou il existe des êtres malveillants, athées et infidèles aux lois d’Allah et tout comme il existe des êtres djinn bienveillant a l’égard de l’humanité, les musulmans, qui eux aussi auront leur paradis dans un autre univers paradisiaque de celui des êtres humains

paradis et enfer en islam au jour du jugement dernier
Paradis et enfer en islam au jour du jugement dernier

Comme dans l’univers des êtres humains, notre univers, et au dessus proche de la voûte céleste, se trouve l’arbre de lumière a travers lequel Allah parla de vive voix a Moïse (as) dans la région de Tobouk en Arabie du nord, l’endroit où Moïse (as) fonda sa famille avant de partir en mission d’avertissement vers Pharaon, sa monarchie de notables, de prêtres religieux et ses fonctionnaires

Sourate 2 Al-Baqarah / Verset 49 : « Et rappelez-vous, lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire châtiment : en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes. C’était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur »

Preuve évidente qu’Allah n’est pas façonné à l’image de la cruauté des êtres humains, que ce soit un homme ou une femme qui voue un culte exclusif à Satan en s’en prenant aux enfants pour toucher le cœur des pères, surtout le cœur des vrais musulmans qui ne donnent pas Satan ou une femme comme associée avec Lui

La vrai fin du monde et de la haute technologie

Sourate 84 Al-insiqaq (la déchirure / brèche) si les femmes rebelles et corrompus Merieme SYAQ, Fanida MERZOUK, tout comme les employés athées et chrétiens de la Mairie de Paris avec ses services et ses employés de l’état récupèrent la petite fille Marwa pour ensuite la donner a une mère complice d’actes de tortures et de pédophilie sur une petite fille de 5 ans

Dans ce cas, l’humanité doit être avertis qu’en toute justice, c’est toute l’humanité qui sera rayée de la carte si le père ne récupère pas la garde de sa fille, ainsi que l’autorité exclusive sur sa fille, cet avertissement ne doit pas être pris à la légère ou en moquerie, les rêves fait en période de ramadan se réalisent toujours, car ils montrent le futur, le destin que les athées, les infidèles et les hypocrites ne peuvent pas voir, ni toucher

Le Califat islamique fût révélé très clairement par Allah dans le Coran et les Arabes avec leurs alliés Français et Britannique l’ont fait tomber en 1922 avec la première guerre mondiale, ce qui signifie que nous sommes à la fin des temps avec l’ouverture d’une brèche dans l’espace temps

L’enfer pour les rebelles aux lois de Dieu

Et le message de l’enfer pour tous les hommes et toutes les femmes rebelles a l’autorité du Seigneur des cieux et de la terre qui vouent un culte exclusif à Satan, le premier des rebelles contre l’autorité du Seigneur des cieux et de la terre, ou à la femme en la prenant pour divinité avec le culte de la femme en obéissant a ses ordres que votre place en enfer est assuré est réservé pour l’éternité, et la place des musulmans ayant été opprimés par cette dictature sera au paradis

Antéchrist Massih Ad-Dajjal sur Les partisans des femmes rebelles

Islam et urgences 911 sur La fin du faux Mehdi Marocain

Le complot contre le musulman sur Yassine Mansouri et l’affaire Benalla

Merieme Syaq et l’enfer qui l’attends avec la monarchie Chrétienne, athée et Marocaine sur La fausse vierge noire des Chrétiens et des athées en enfer car un rêve se réalise toujours, c’est le destin, le futur qu’Allah montre a Ses serviteurs victimes de toutes les injustices sur terre