Le djihad dans le Coran et son histoire musulmane

L’histoire et l’obligation de la guerre défensive en islam, le djihad contre les ennemis de la foi en Allah comme révélé dans le noble Coran avec la sourate Al-Baqarah et la déclaration de guerre contre la monarchie mondiale des infidèles à la loi de Dieu, des athées et des hypocrites de faux musulmans qui pratiquent et mangent des intérêts bancaire et financier (riba)

Dans la Grèce antique, Aristote (384 – 322 avant J.C.) qualifie la pratique du prêt à intérêt de détestable, car elle consiste à créer de la monnaie à partir d’elle-même, alors que la monnaie a été créée pour l’échange, non pour se servir elle-même. Du côté des traditions monothéistes, la tradition juive orthodoxe condamne également très clairement cette pratique et ce ne fût, semble-t-il, qu’au retour de la captivité de Babylone que fût autorisé le prêt à intérêt pour les non-juifs exclusivement

L’église catholique était initialement très opposée à la pratique de l’intérêt, fondant sa position ferme sur le texte biblique très explicite à ce sujet

Et c’est donc sous l’impulsion du protestant évangélique Calvin au XVIe siècle que l’autorisation de la pratique du prêt à intérêt fût donnée aux protestants, qui par la suite avec la chute de Jeanne d’Arc en France, la pratique de prêt à intérêt se répandit à l’ensemble de la communauté chrétienne

Et aujourd’hui jusqu’au paradis terrestre des Alaouites et de Benkiran au Maroc, les faux musulmans et dans les monarchies Arabe du Golfe Persique, tout comme dans l’Union maçonnique Africaine sous l’impulsion des Chrétiens évangéliques avec leurs intentions cachés de convertir les populations musulmanes a leur religion

On rapporte également cette parole de la bouche du Prophète Mohammed (Sur lui la bénédiction et la paix d’Allah) : « Dieu a maudit celui qui se nourrit d’usure, celui qui l’offre, celui qui en témoigne et celui qui en établit le contrat. » en confirmation avec la révélation faite dans le Coran ou il se trouve révélé le commandement d’Allah

La déclaration de guerre contre Allah par le pouvoir financier et le système bancaire mondial avec la Riba interdite dans le Coran
La déclaration de guerre contre Allah par le pouvoir financier et le système bancaire mondial avec la Riba interdite dans le Coran

Les savants musulmans ont donc déduit que le croyant musulman ne devait donc pas prêter son argent avec intérêt, ni même avoir recours au prêt à intérêt et encore moins légaliser cette pratique diabolique en terre d’islam, comme Allah l’a ordonné dans le Coran, car cette pratique donne Iblis / Satan comme associé avec Allah. Devant l’apparition des nouvelles pratiques bancaires, au cours du XXe siècle, les savants musulmans se sont interrogés

En 1965, une commission de juristes musulmans venus de 36 pays s’est réunie en Égypte à al-Azhar au Caire, afin de statuer sur la question de l’intérêt. Ils confirmèrent unanimement cette interdiction formelle, car cette pratique donne Iblis / Satan comme associé avec Allah en réduisant les populations en esclavage

Surtout les populations musulmanes gouvernés par les mafia de la finance, du commerce et de l’économie proche des monarchies protestantes évangéliques et athées, mais aussi proche de la nouvelle Russie orthodoxe, qui elle aussi et de nos jours depuis la chute du mur de Berlin en 1989, pratique les prêts avec intérêts bancaire et financier, tout comme le Maroc qui a déclaré la guerre à Allah avec la récidive

Le Maroc et tous les pays musulmans ayant donc embrassés le culte des protestants évangéliques anglo-saxon et des États-Unis, puis des alliés de Donald Trump que sont les Russes de Vladimir Poutine bien implanté en Syrie avec ses bases militaires avec leur temple financier et commercial

Les croisés de la monarchie mondiale de l’ordre maçonnique des Templiers Français et Britanniques, les chevaliers de l’ordre maçonnique des Teutons Allemands que Saladine avait expulsés hors de Jérusalem avec un djihad défensif et de reconquête, qui de nos jours, et depuis la chute du califat islamique des ottomans complotent pour reconstruire ce Temple de la finance et du commerce mondial pour en faire la capitale mondiale d’Israël

Sourate Al-Baqarah (la vache avec son veau en or) et le touché de Satan

La croisade de la coalition financière athée et évangélique

Toute cette coalition reçoit donc l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de son serviteur avec un djihad défensif qui appel à la formation d’une armée islamique, dont les musulmans du monde entier doivent répondre obligatoirement a cet appel mondial au djihad comme Allah a décrété ce djihad dans le Coran, surtout quand les alliés du pouvoir financier et commercial mondial des protestants évangéliques avec à sa tête Donald Trump ont déménagés leurs ambassades de Tel-Aviv à Jérusalem en formant cette coalition internationale de tous leurs drapeaux sous l’impulsion de l’AIPAC, The American Israel Public Affairs Committee

L’AIPAC créé en 1951 aux États-Unis visant à soutenir Israël et à assurer avec le sionisme chrétien des évangéliques du monde entier une aide financière généreuse et militaire envers Israël, où la même année, le 9 janvier 1951, les locaux de l’administration centrale des Nations-Unies sont inaugurés à New York. A ce jour, ce lobby financier d’Israël aux États-Unis né du protestantisme Chrétien considère toute la ville de Jérusalem comme leur capitale

L’armée islamique contre la croisade athée et évangélique et contre sa manipulation antichrist sur internet

La liste des nations ennemis d’Allah

Dont ci-dessous la liste des nations croisés ennemis d’Allah et de Son Messager Mohammed (Paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) avec le Maroc en première ligne de mire avec les monarchies Arabe et l’union maçonnique noire Africaine qui pratiquent cette malédiction d’Allah en terre d’islam en faisant parti de cette coalition internationale de la pratique récidiviste des intérêts financiers et bancaire formellement interdite dans le Coran

Liste : États-Unis, Hongrie, Paraguay, Guatemala, Honduras, Équateur, République Dominicaine, la Roumanie sous l’impulsion de Viorica Dancila. Par ailleurs, le Brésil, l’Australie et la République Tchèque ont exprimé le souhait de déplacer leurs ambassades à Jérusalem en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël

Sans oublié le Togo, la Micronésie, Nauru, Palau et les îles Marshall, et il est évident que si Juan Guaido prends la tête de l’état du Venezuela, alors le Venezuela déménagera son ambassade vers Jérusalem, ce qui revient à ce nombre symbolique de 33 pour les évangéliques qui corresponds au vote par les 33 nations de la résolution 181 des Nations-Unies en novembre 1947 et à l’apparition de leur faux Messie

L’armée islamique des cieux et de la terre sur La guerre sainte contre le pouvoir absolu mondial

La croyance évangélique et athée avec leur croisade contre l’islam sur Jérusalem leur capitale mondiale avec leur 3ème temple de la finance et du commerce

La flotte d’ovni pour le djihad spatiale et terrestre sur Les ovni des djinn musulmans